All articles : Actualités
Imprimer E-mail

Agenda

 


 

GK06

Grégoire Korganow / "Prisons" - Du 4 février au 5 avril 2015

Exposition à la Maison Européenne de la Photographie (Paris 4eme)

 

Pendant 3 ans, Grégoire Korganow a mis son travail de photographe au service du Controleur général des prisons. Une centaine de photographies issues d'une vingtaine de prisons retracent cette expérience exceptionnelle au coeur du système carcéral français.

 

"L’enfer de l’incarcération tient beaucoup à l’accumulation et la répétition de traitements indignes qui transforment l’ordinaire en cauchemar : les règles avilissantes, la solitude, la promiscuité, l’insalubrité, le désoeuvrement, l’inconfort…" G. Korganow

 

 

 


 

Séminaire IRIS-OIP "L'architecture carcérale : vers un nouveau modèle ?" - Jeudi 19 mars 17h-20h, EHESS (190 av. de France, Paris 13ème)

 

La séance sera organisée autour de deux discussions "Les nouvelles prisons sont-elles un progrès ?" et "Les nouvelles prisons : des constructions sous contrainte ?" Avec les interventions de : Elsa Besson (IRIS), Jean-Marie Delarue (ex Contrôleur général des lieux de privation de liberté, Christian Demonchy, Nicolas Kelemen et David Sheer (architectes), Corentin Durand (EHESS), Augustin Rosentiehl (architecte).

 

 


 

XXIVème Journées annuelles des secteurs de psychiatrie en milieu pénitentiaire

 

Les 19 et 20 mars 2015 auront lieu à Nantes (Adelis, Espace Beaulieu) les 24ème Journées annuelles des secteurs de psychiatrie en milieu pénitentiaire sur le thème : « Articulation dedans-dehors : construction ou illusion ? ».

La réforme pénale pose la question fondamentale de l’alternative et des sorties de l’incarcération. La pratique clinique des professionnels de la psychiatrie exerçant en milieu pénitentiaire se développe dans l’articulation entre ces deux espaces, le dedans et le dehors, incluant les interfaces entre la prison et l’hôpital, le soin et la justice, le droit commun et la spécialisation, l’adolescence et l’âge adulte, le CMP et la rue…Confrontés à des trajectoires de patients souvent floues voire absurdes, penser cette articulation dans sa complexité est une problématique récurrente pour l’ensemble des professionnels. Un projet global de réinsertion est-il concevable ? Quelles sont les conditions réelles de sortie de prison aujourd’hui? Quels sont les effets de la discontinuité posée par l’incarcération sur les malades psychiatriques? Un dispositif dedans-dehors peut-il permettre un traitement de la honte, de la rupture, du traumatisme? Autour de quelles entités cliniques peut-on penser cette articulation? Comment accueillir un détenu malade ou un sortant de prison avec les spécificités juridiques nouvelles, une stigmatisation inévitable? Existe-t-il des modalités spécifiques de relais de sortie pour les adolescents ? Sous l’apparence de la spécialisation (CMP, AVS), des filières ségrégatives de soins aux personnes sous main de justice ne sont-elles pas déjà posées ? N’existe-t-il comme alternative à l’incarcération des malades psychiatriques que précarité ou refuge à l’hôpital? Quelles pratiques soignantes novatrices enrichissent les articulations dedans-dehors ?


Ces thèmes seront partagés entre professionnels du dedans et du dehors lors de séances plénières et d’ateliers.

 

Retrouvez le programme complet et les modalités d'inscription, ici.