Imprimer E-mail

« Défendre en justice la cause des personnes détenues », La documentation Française, 264 pages

 


colloquedessincazaLes 25 et 26 janvier 2013, l'OIP et le Centre de recherche et d'études sur les droits fondamentaux (CREDOF) ont organisé, en collaboration avec la Commission nationale consultative des droits de l'Homme (CNCDH) un colloque, qui s'est tenu au Sénat, consacré à la défense de la cause des personnes détenues.

 

Alors que la défense en justice des personnes détenues s'est beaucoup développée en France au cours des dix dernières années, ce colloque avait pour objectif d'aborder les conditions et circonstances de l'émergence de cette nouvelle "cause juridique" et le rôle majeur joué par l'OIP dans le développement du recours au juge pour assurer la défense et la promotion des droits des personnes détenues. Il visait également à interroger l'impact de cette stratégie contentieuse. La justiciabilité des droits des détenus change-t-elle réellement les pratiques de l'administration pénitentiaire et contribue-t-elle à améliorer effectivement la condition de ces dernières ? Quelles sont les perspectives futures de la défense de cette cause ? Pendant deux jours, une quarantaine d'intervenants se sont succédés pour confronter les points de vue du monde académique et de la société civile, mais aussi ceux d'anciens détenus, d'avocats, d'autorités administratives indépendantes et de magistrats des juridictions nationales et européennes sur ces questions.

 

Découvrez le sommaire détaillé, ici

 

Lire les interventions d'Hugues de SuremainGenèse de la naissance de la « guérilla juridique » et premiers combats contentieux.

 

Et de Danièle Lochak, Défendre en justice la cause des détenus, défendre en justice la cause des étrangers : différences et convergences.

 

 

Pour commander les actes du colloque, vous pouvez :

 

> adresser un courrier à l'OIP (OIP, 7 bis rue Riquet 75019 Paris) mentionnant vos nom, prénom et adresse postale, accompagné d'un chèque d'un montant de 15€ + 3 € de frais de port à l'ordre de : OIP-SF.

 

> ou utiliser le mode de paiement sécurisé paypal, en cliquant sur